La langue Rapanui

idioma-rapa-nui

La population autochtone actuelle de l’île de Pâques est bilingue et parle aisément l’espagnol et la langue rapanui ou pascuense, langue couramment utilisée par les habitants de l’île dans leur milieu familial et familier. L’espagnol est utilisé pour interagir avec les habitants de l’île du Chili et les visiteurs.

Le Vananga Rapanui (le Rapanui parlant) est une langue de base polynésienne et parlée exclusivement par le Rapanui, il y a environ 3000 parlant dans le monde, vivant principalement sur l’île de Pâques. Malgré ces racines et son lien étroit avec le tahitien et le marquisien, la langue rapa nui est indépendante et autochtone puisque, une fois encore, l’isolement de l’île produisait des caractéristiques uniques dans sa langue.

PUBLICITÉ

La langue Rapanui n’utilise que dix consonnes et cinq voyelles, ce qui le rend difficile à apprendre parce qu’il y a beaucoup de mots dont l’écriture et la prononciation sont très semblable. En revanche, la phonologie du Rapa Nui est très similaire à celle des Maoris de Nouvelle-Zélande, ce qui nous fait penser que les premiers navigateurs qui ont colonisé l’île de Pâques pourraient être les mêmes que ceux qui sont arrivés en Nouvelle-Zélande.

Actuellement, la langue moderne appelée Rapa Nui est très influencée par le tahitien. Il a également subi des transformations majeures dûes aux contacts avec l’étranger, générant des emprunts linguistiques de l’anglais, du français et de l’espagnol, en outre de l’incorporation de mots identifiant des inventions récentes telles que avion ou automobile, introduits directement dans la langue.

PUBLICITÉ

Avec le passage du temps et l’influence de ces langues étrangères, la langue Rapanui était en danger d’extinction. Dans les années 1960, l’espagnol a pris une grande importance avec l’arrivée de l’administration chilienne et avec elle de la population hispanophone. Les mariages mixtes et l’augmentation du tourisme ont poussé beaucoup de jeunes Rapa Nui à devenir des natifs hispano-parlant, laissant de côté l’apprentissage de leur langue maternelle.

Heureusement pour la langue, le peuple rapanui a connu au cours des dernières décennies un processus de réaffirmation ethnique qui l’a amené à se valoriser en tant que peuple autochtone. Cette auto-évaluation a généré une revendication culturelle qui renforce, entre autres, l’association de la langue à sa propre identité.

PUBLICITÉ

Dictionnaire Rapa Nui

Quelques mots et expressions utiles:

Iorana -> Bonjour / au revoir
Pehe koe? ->  Comment ça va?
Riva riva -> Très bien
Ana hanga koe ->  S’il vous plait
Mauru-ur -> Merçi
To’oku ingoa ko…  -> Je m’appelle …
To’oku henua ko…  ->  Je suis de …
Éé ->  Oui
Ina -> Pas
E hia moni…? ->  Combien ça coûte…?

PUBLICITÉ

Cela peut vous intéresser…


×
Simple Share Buttons