Papa Vaka, les pétroglyphes de la mer

Vista-general-Papa-Vaka-Isla-de-Pascua

Les figures marines de Papa Vaka

En Papa Mango hay representados un atún y un tiburón (mango en rapanui)

Dans Papa Mango est représenté un thon et un requin (« mango » en langue rapanui)

Papa Vaka est un site archéologique situé sur la route nord de l’île, entre Ahu Te Pito Kura et Pu o Hiro. Il se caractérise par le grand nombre de pétroglyphes (incisions dans la roche) prolongés par de grandes plaques d’origine basaltique émergeant du sol.

Les figures marines de Papa Vaka illustrent l’art rupestre de la côte nord de Rapa Nui, ce qui montre l’inquiétude des habitants de ces territoires pour le contrôle de la mer.

Tous les bas-reliefs sont liés à l’immense océan qui entoure l’île. Il existe diverses créatures marines, ainsi que les vaka (canoës) et les mangai (hameçons), des outils fondamentaux des temps anciens pour le contrôle des ressources marines.



Pour les voir clairement, il est important de visiter les lieux tôt le matin ou au crépuscule, lorsque la lumière nous permet de mieux apprécier les statues. Il existe plusieurs plates-formes surélevées près de chaque rocher permettant au visiteur d’observer les figures d’un point de vue plus approprié et des affiches explicatives permettant d’identifier certains des dessins.

Papa Mangai, le rocher des hameçons

Relieves de lo que parece ser un calamar junto con varios anzuelos Papa Mangai en Papa Vaka

Papa Mangai reliefs de ce qui semble être un calamar avec plusieurs crochets

Dans ce rocher, vous pouvez voir la plus grande concentration de mangaïs (hameçons ou crochets en pierre) de l’île. Ces instruments étaient principalement utilisés pour la pêche du  précieux kahi (thon), raison pour laquelle ils se connaissaient comme le mangai kahi.

En savoir plus sur le Mangai, le hameçon Rapanui

L’un des pétroglyphes les plus intéressants est celui qui représente un heke (calamar ou pieuvre) ou une pikea (crabe), voire un autre type de créature marine inconnue. Il est étonnant de voir l’ habilité du sculpteur pour représenter un motif aussi dynamique sur la pierre. 

Papa Vaka, le grand canoë sur pierre

Relieves de Papa Vaka

Reliefs de Papa Vaka suggérant une pirogue

Le terme papa signifie «pierre» en langue rapanui et vaka «canoë». Le nom du lieu fait donc référence au plus grand pétroglyphe trouvé sur l’île de Pâques.

Bien que cette grande pierre se distingue par une grande variété de canoës, de tortues, d’hameçons ainsi que par un grand nombre de trous dont la signification est ignorée, le personnage principal est le grand canoë double, c’est-à-dire celui avec deux casques de 12 mètres de long. On ne sait pas si ce grand pétroglyphe représente un canoë très spécial, ou peut-être veut-il se souvenir du grand navire dans lequel sont arrivés les anciens ancêtres qui vivaient à Rapa Nui.

Comment se rendre à Papa Vaka

De Hanga Roa on peut y arriver par deux voies. Le plus rapide est de prendre la route qui traverse l’île en direction d’Anakena. Juste avant d’atteindre la plage, il faut tourner à droite au carrefour en direction de Poike. Un peu près un kilomètre après avoir passé l’Ahu Te Pito Kura, vous atteindrez les pétroglyphes Papa Vaka, qui se trouvent du côté droit de la route.

L’autre option est de prendre la route qui longe la côte sud en direction de Tongariki. Continuez en laissant la pente de Poike à droite et prenez le virage à gauche pour avancer sur la route de la côte nord. Papa Vaka se trouve à gauche de la route, à quelques kilomètres de cette courbe, après avoir traversé le site de Pu o Hiro.

Carte

Mon emplacement
Itinéraires

PUBLICITÉ

Lieux à proximité

Cela peut vous intéresser…


×
Simple Share Buttons