Anakena, une plage paradisiaque

Plana Anakena Isla de Pascua

Une plage de rêve

Playa de Anakena en Isla de Pascua

Palmiers à Anakena

Anakena, qui est la plage principale de l’île de Pâques, représente l’image typique que nous avons tous lorsque nous pensons à une plage paradisiaque. Son sable de corail blanc et fin, sa mer turquoise cristalline, ses vagues calmes et ses cocotiers (ramenés de Tahiti il y a plusieurs décennies) en font un lieu idéal pour le repos et les loisirs.

La plage d’Anakena invite à la baignade à tout moment de l’année, la température de l’eau restant à une température moyenne agréable de 20ºC, avec de légères variations en été et en hiver.

Anakena est toujours une jolie plage vierge, avec peu de baigneurs, en particulier le matin (les visites organisées arrivent généralement dans l’après-midi) ou en basse saison, ce qui permet, à l’occasion, de profiter seul de ce petit paradis, isolé et magnifique.

Anakena, origine de la culture rapanui

Vista del cerro Maunga Hau Epa con una cueva en su ladera

Vue de la colline de Maunga Hau Epa avec sa grotte

Anakena n’est pas seulement une plage idyllique. Cet endroit est considéré comme le berceau de l’histoire et de la culture de l’île de Pâques. C’est là que le premier roi de l’île, Ariki Hotu Matu’a, a débarqué avec ses hommes et a établi la première population à l’origine de la culture Rapa Nui.

En savoir plus sur Hotu Matu’a et les sept explorateurs

En réalité, le vrai nom de la plage et de la petite baie est Hanga Mori o One, également appelé Hanga Rau Ariki ou Baie des Rois, en l’honneur à son premier fondateur. Le nom sous lequel la plage est maintenant connue vient d’une grotte voisine où il semblerait que Hotu Matu’a aurait pu être installé pendant la construction de sa maison. Une signification possible d’Anakena pourrait être une grotte (« ana » en langue rapanui) de Kena, nom autochtone sous lequel le piquero (Sula dactylatra) est connu, un oiseau marin qui niche encore sur l’île.



Au fil du temps, Anakena est devenue un important centre de population au cours de l’histoire, abritant la tribu royale Miru et un lieu de rencontre pour les maîtres de l’ancienne écriture Rongo Rongo.

Le complexe archéologique d’Anakena

Vista general de Anakena con el Ahu Nau Nau y el Ahu Ature Huki

Vue générale d’Anakena avec les Ahu Nau Nau et les Ahu Ature Huki

Actuellement, vous pouvez voir d’importants sites archéologiques à Anakena, témoins du grand développement culturel, social et religieux qui s’y est déroulé. Les vestiges les plus anciens remontent à environ 1200 après JC. et ils sont constitués de centres cérémoniels sur et sous la surface, de sites résidentiels et d’autres vestiges d’une importance primordiale pour comprendre le passé de l’île.

À Anakena, comme dans d’autres villages importants de l’île, plusieurs plates-formes de cérémonie ou ahus ont été construits. Aujourd’hui, seuls deux se diférencient.

Ahu Ature Huki

Ahu Ature Huki en Playa Anakena

Vue de la Ahu Ature Huki

Ahu Ature Huki se trouve sur le côté droit de la grande place donnant sur la mer, au pied de la colline Maunga Hau Epa. Ici se trouve un moai unique, le premier à avoir été élevé sur l’île à l’époque moderne. L’idée est venue du célèbre explorateur norvégien Thor Heyerdahl, qui, lors de son séjour sur l’île de 1956 résumé dans son livre « Aku Aku » encouragea plusieurs habitants de l’île à élever la statue pour tester leurs théories.

Alzamiento del moai del Ahu ature Huki por el equipo de Heyerdahl en Anakena

Moai monte dans le Ahu Ature Huki pendant l’expédition de Heyerdahl

Pour cette tâche, une douzaine d’hommes, des poteaux en bois, des pierres et des cordes ont été nécessaires. Ils ont graduellement soulevé la gigantesque statue au-dessus d’un monticule de pierres, en tirant avec des poteaux en bois jusqu’à arriver à l’asseoir sur place après dix-huit jours d’effort.

Ahu Nau Nau

Los estilizados moai de Ahu Nau Nau

Le moai stylisé de Ahu Nau Nau

Ahu Nau Nau est la plate-forme la plus imposante qui domine le centre du paysage. Ses sept moais, à nouveau dressés à la suite de la restauration effectuée par l’équipe de Sergio Rapu en 1978, se distinguent par la finesse de leurs traits et les détails gravés sur leur dos. C’est l’un des ensembles les mieux préservés de l’île, car une fois renversés ils sont restés cachés sous le sable ce qui les a protégés des intempéries.

En savoir plus sur le Ahu Nau Nau

Grandes découvertes à Anakena

Ojo de moai encontrado en Anakena

Oeil de moai trouvé à Anakena

Outre les ahu et les moai que l’on peut voir in situ, Anakena a donné deux objets extraordinaires à la communauté des chercheurs. Le premier a été découvert lors des travaux d’excavation effectués durant  l’expédition de Heyerdahl. C’est une femelle moai, une des rares qui ait été trouvée sur l’île et dont la forme allongée diffère grandement de l’image « typique » classique d’un moai.

Le deuxième objet est un œil de corail blanc avec une pupille de scorie rouge trouvée sous le sable en 1978. C’était la première fois qu’un œil de moaï d’origine était retrouvé. On pense que le placement des yeux dans les statues rendait le mana ou le pouvoir spirituel des ancêtres à la matière inerte.

En savoir plus sur le Musée Anthropologique Sebastian Englert

Actuellement, ces deux vestiges importants sont visibles dans la collection du musée anthropologique de l’île de Pâques.

Que faire à Anakena

La Playa Anakena repleta de bañistas durante la temporada alta

Plage d’Anakena pleine de baigneurs en haute saison

Prendre un bain de soleil sur le sable fin et prendre un bain tout en regardant les colosses de pierre séculaires, qui semblent veiller sur notre repos, est une sensation unique et bouleversante. Il se respire beaucoup d’ histoire à dans cet endroit magique!

Le rivage sans vagues est idéal pour la baignade des enfants et des adultes. La transparence de la mer et les niveaux de luminosité incroyables vous permettent de distinguer les poissons colorés à l’œil nu et même de les toucher avec votre main. La faune marine est encore mieux observée sous l’eau à l’aide de lunettes et de tubes pouvant être loués au kiosque où se trouvent les bains ou, mieux encore, avec un équipement complet comme celui offert par les agences de plongée de l’île.

Une autre option est de faire de la pêche à la lance au bord de la plage ou sur un  kayak. Pour ceux qui aiment la photographie, il est bon de savoir que la meilleure lumière s’ obtient le matin, bien que la lumière sur les moai change en fonction des mois.

Où manger à Anakena

Quioscos y zona de picnic bajos las palmeras de Anakena

Kiosques et aire de pique-nique sous les palmiers d’Anakena

La plage d’Anakena dispose d’une fantastique aire de pique-nique sous les palmiers exotiques, ce qui la rend parfaite pour passer une journée de détente dans un environnement incomparable. Il y en a une autre plus petite à l’extrême droite de la plage sous les buissons.

Il y a aussi des petits kiosques servis par les familles Rapanui, avec quelques tables et des bancs à l’ombre, où vous pourrez déguster un pâté au fromage ou au thon, différents types de brochettes et des plats de poisson locaux accompagnés de bière locale rafraîchissante appelé Mahina.

Curanto communautaire à Anakena pendant le Tapati

Repartiendo comida durante el curanto comunitario en Anakena

Livrer de la nourriture pendant le curanto communautaire à Anakena

L’un des jours les plus animés et fréquentés d’Anakena est le jour de la célébration annuelle du Tapati Rapa Nui, la première moitié de février.

En savoir plus sur le Festival Tapati Rapa Nui

Ce jour-là, toute la communauté de Rapanui invite les visiteurs à partager un grand curanto qui, après avoir été enterré pendant plusieurs heures pour qu’ il se cuisine avec des légumes, est béni par le curé de la paroisse et partagé gratuitement avec les participants.

Il règne une atmosphère de fête animée par des groupes de musique traditionnelle, des stands d’artisanat et des réunions de famille et d’amis. Après l’agape, certains choisissent l’ombre d’un palmier pour se reposer et faire une sieste, d’autres vont au bord de la plage pour bronzer et se rafraîchir sous les vagues.

Services, achats et informations

À Anakena, il y a un grand parking où vous pouvez garer votre voiture, votre moto ou votre vélo, des toilettes publiques (l’accès coûte 500 pesos ou 1 USD) où ils vendent également des jouets de plage pour enfants, des sarongs et des cigarettes, ainsi que des stands d’artisanat et des souvenirs.

Récemment, ils ont installé un poste de contrôle et d’information au Parc National de Rapa Nui.

Où dormir à Anakena

Tous les hôtels et chalets de l’île de Pâques sont situés à Hanga Roa, trop loin pour ceux qui veulent voir le lever du soleil ici. Le  camping libre est interdit sur l’île mais les voyageurs qui souhaitent passer la nuit et observer les étoiles dans ce petit paradis ont de la chance et peuvent la faire.

En face de la plage d’Anakena, le nouveau camping Ana Tekena a été récemment installé. Il est né dans le but d’être durable et respectueux avec l’environnement, un aspect fondamental et nécessaire de l’écosystème fragile de l’île. Pour les clients qui ne possèdent pas de véhicule, ils offrent un service de transfert depuis Hanga Roa.

Réservez votre place au Camping Ana Tekena

Comment se rendre à la plage d’Anakena

Estacionamiento de la playa Anakena

Parking à la plage d’Anakena

Se rendre à la plage est très simple. Anakena est située à 18 kilomètres au nord-est de Hanga Roa. En voiture, Hanga Roa est à environ 20 minutes si vous suivez la seule route qui traverse l’île. Une autre option beaucoup plus lente consiste à emprunter la route côtière, qui est en pire état mais en échange elle offre la beauté des paysages et la possibilité de s’arrêter aux points de repère archéologiques de la route.

Réservez votre voiture pour explorer l’île

Il est également possible de prendre un taxi pour environ 20.000 pesos (environ 25 dollars américains). Dans ce cas, il est nécessaire de coordonner avec le chauffeur de taxi à quelle heure il doit venir venir  vous chercher, car il n’ y a pas de couverture de téléphone portable dans la région et il serait impossible de le contacter après son départ. L’idéal est de partager le taxi entre plusieurs pour répartir les dépenses.

Une option moins chère est de prendre le transfert Te Ao Tour, qui part à certaines heures de la rue principale de Hanga Roa, Atamu Tekena, et s’arrête au marché artisant à Hanga Vare Vare et au Camping Mihinoa avant de se diriger vers Anakena. Le prix du voyage aller-retour par personne est de 7.000 pesos.

Autres options de transport

Une autre alternative tout à fait recommandable est d’aller en vélo. Il est possible de louer des vélos à Hanga Roa, où ils fournissent également aux clients des cartes et tout le nécessaire pour les visites.

Choisissez votre vélo et sentez la brise marine sur votre visage

Le trajet aller-simple dure environ 1 heure et demie à rythme calme et il est préférable de prendre la même route qui traverse l’île, car la dernière partie est une descente assez raide et agréable. Sur le chemin du retour, il est préférable de prendre le sentier du littoral car la descente devient une montée très exigeante.

Bien que le sentier côtier soit plus long (environ 2 heures et demie), il offre la possibilité de profiter de la brise de la mer et de la vue sur les falaises pendant tout le voyage. En outre, vous pouvez vous arrêter à la plupart des sites archéologiques de île qui se trouve de ce côté de la côte.

La section entre Anakena et Ahu Tongariki n’est pas en très bon état, mais à partir de là, la route entière est pavée. Il y a très peu de véhicules sur l’île, donc la circulation ne sera pas un problème.

La protection offerte par la petite baie d’Anakena fait que de nombreux voiliers et bateaux de plaisance choisissent ce lieu comme mouillage. Il est donc également possible d’arriver par voie maritime.

Carte

Mon emplacement
Itinéraires

PUBLICITÉ

Lieux à proximité

Cela peut vous intéresser…


×
Simple Share Buttons