Hanga Piko

Hanga Piko ile de Paques Rapa Nui

Histoire de Hanga Piko

DSC_0030

Ahu Riata

Hanga Piko en langue Rapa Nui signifie « Baie cachée », ainsi nommée parce qu’elle est entourée de petites collines qui la cachent de la vue, contrairement à la plupart des criques ou petites baies de l’île situées principalement dans les plaines.

En raison de son bon accès à la mer et de ses conditions d’ancrage, Hanga Piko était habitée par les anciens habitants de l’île, comme en témoignent les vestiges archéologiques encore préservés.



Hanga Piko est associé à un complexe cérémonial composé des plates-formes Ahu Ataranga, plus au nord, et de l’Ahu Ana Hoto Huero, au nord-ouest de Ahu Riata, plate-forme située au centre du port et restaurée depuis 1998, contenant l’unique moai debut.

À la pointe sud se trouve la grotte Ana Kororupa. Durant des recherches mennées en 1995 une grande partie de matériel osseux humain a été récupérée dans différentes chambres funéraires appelées « avanga » par la communauté Rapanui. Étant donné le type de matériel lithique composant la caverne, il pourrait être utilisé comme matière première pour la fabrication d’objets de sculpture.

Barcas de pesca en Hanga Piko Isla de Pascua

Bateaux de pêche à Hanga Piko

Il semblerait que dans l’Antiquité, à Ana Kororupa, un certain nombre de juges se seraient réunis pour déterminer, à travers ce que disaient les Hopu Manu, lequel d’entre eux avait trouvé pour la première fois l’oeuf de manutara durant la célébration Koro Manu. Actuellement, l’entrée de cette grotte est recouverte de mauvaises herbes et il est très difficile de la trouver à l’œil nu. Il se trouvait à l’intérieur du quai, quand il a été construit, il était rempli de déchets.

L’occupation historique du lieu et son utilisation par les insulaires sont tronquées au milieu du XIXème siècle, la société ovine Williamson Balfour signe le contrat de location de l’île avec le gouvernement chilien et transforme cette crique naturelle en port pour faciliter le transport des marchandises avec le continent. Plus tard, à la fin du contrat de location, Hanga Piko passe aux mains de la Marine Chilienne, qui garde le contrôle jusqu’à la fin du XXème siècle et réalise des travaux d’agrandissement et de rénovation du quai.

Port de pêche et marchandise

Pescadores dispuestos a trocear un pez espada recién pescado Hanga Piko Isla de Pascua

Les pêcheurs disposés à couper un espadon fraîchement pêché

Actuellement, le port de Hanga Piko abrite différentes activités marines. D’une part, l’Association des pêcheurs artisanaux Hanga Piko, qui, avec ses plus de 40 navires, tente de maintenir la pêche traditionnelle d’espèces telles que le germon, le kana-kana, le thon, le barracuda ou le macro, ainsi que l’extraction de l’escargot Pure, utilisé pour la fabrication des produits artisanaux typiques de l’île et visant à la diversification de l’activité de pêche.

Devant Ahu Riata, Occasionnellement devant Ahu Riata des bateaux locaux et des voiliers jettent l’ancre et s’amarrent. En raison du faible tirant d’eau du port et des fortes vagues, l’entrée peut être dangereuse et il est nécessaire d’entrer avec un pilote à bord connaissant bien les manœuvres et l’état des marées.

Operación de desembarque de mercancías desde una barcaza Hanga Piko Isla de Pascua

Opération de déchargement de marchandises d’une péniche

À l’extrémité sud du port se trouvent les manœuvres de débarquement des marchandises qui arrivent sur l’île par bateau et qui sont déchargées sur des berges peu profondes. Parfois, si l’état de la mer est compliquée, ils doivent attendre plusieurs jours pour faire les décharges, ce qui entraîne une carrence de certains produits sur l’île.

Que faire à Hanga Piko

Ces dernières années, les activités sportives et touristiques gagnent du poids à Hanga Piko, le nombre de visites locales et de touristes aimant ces activités ont été un peu oublié et « caché ». Un sport dans lequel les Rapanui sont très compétitifs depuis plusieurs années, est la navigation en canoë polynésien, appelé Va’a en langue rapanui. C’est ainsi que l’ on voit souvent des groupes de jeunes porter les canoës sur le rivage pour s’entraîner près de la côte.

Jóvenes transportando una canoa polinésica o va'a Hanga Piko Isla de Pascua

Jeunes transportant un va’a ou un canoë polynésien

À Hanga Piko, deux des cinq centres de plongée existants sur l’île se trouvent: Atariki Diving Center et Tortuga Diving. De là, les bateaux partent avec les touristes qui osent plonger et profiter des profondeurs de la mer.

Pour ceux qui ne veulent pas plonger mais ne veulent pas perdre le contact avec la mer, il y a la possibilité d’une promenade en bateau. Provenant du port de Hanga Piko arrive le bateau de Motu Tours, une agence avec beaucoup d’ expérience qui propose des visites personnalisées, la possibilité de pêcher ou de faire de la plongée en apnée près des motus. Le bateau de la société Meherio Rapa Nui propose un service innovant qui permet d’observer la vie marine sans se mouiller à travers son fond en verre transparent.

Tortuga marina en la orilla de Hanga Piko Isla de Pascua

Tortue de mer sur le rivage de Hanga Piko

Même ceux qui n’osent faire aucune activité, ils ont de la chance car la faune marine vient à leur rencontre. Il est courant de voir des tortues de mer sur les rives de Hanga Piko, ainsi que sur la plage de Pea. Mais ici l’expérience est plus proche car il est plus facile de les voir hors de l’eau, conséquence a se sentir moins observées et parce que c’est un endroit moins fréquenté par les touristes.

Récemment, plusieurs projets ont été présentés pour réorganiser et urbaniser Hanga Piko. L’intention est d’agrandir le quai afin de faciliter le débarquement des marchandises ainsi que des touristes venant des croisières et de préparer les installations de pêche, nautiques et touristiques pour revitaliser et transformer Hanga Piko en une grande porte maritime du territoire de Rapa Nui.

Où manger à Hanga Piko

Terraza del restaurante Tataku Vave en Hanga Piko

Terrasse du restaurant Tataku Vave

En raison de sa situation un peu éloignée du centre, l‘offre gastronomique de Hanga Piko est très rare mais de qualité. Avant d’arriver au port, sur l’avenue Apina, après le camping Mihinoa, se trouve le restaurant Mahia. Un petit coin prés de bungalows disposant d’une terrasse face à la mer où vous pourrez déguster des plats simples et excellents.

Sur le côté gauche de Hanga Piko, face à la mer, se trouve le restaurant Tataku Vave, l’un des meilleurs de l’île. Géré par Ruth Pakomio, son menu varié est spécialisé dans les fruits de mer locaux très frais. Depuis sa terrasse animée, vous pourrez profiter de vues spectaculaires avec les vagues se brisant sur les rochers.

Comment se rendre à Hanga Piko

On peut arriver à Hanga Piko par ses deux extrèmités. Le moyen le plus simple de se rendre au centre de Hanga Roa est de prendre rue Pont jusqu’à la côte, tourner à gauche et continuer sur rue Apina jusqu’au port. Une autre option consiste à continuer jusqu’au bout de la rue centrale Atamu Tekena, tourner à droite sur l’avenue Hotu Matu’a et prendre le premier chemin de terre à droite menant au port.

Carte

Mon emplacement
Itinéraires

Ver mapa general

PUBLICITÉ

Lieux à proximité

Cela peut vous intéresser…

×
Simple Share Buttons