Eglise de Santa Cruz

Eglise de Santa Cruz Hanga Roa ile de Paques Rapa Nui

La seule église catholique de l’île de Pâques est située au bout de la rue Te Pito ou Te Henua. Il s’agit de la paroisse de Santa Cruz fondée en décembre 1937 et ayant comme premier pasteur le père Sebastian Englert, figure essentielle pour l’étude des coutumes, de la langue et de l’histoire de l’île.

PUBLICITÉ

Syncrétisme religieux

Motifs chrétiens et rapanui alternent dans la façade Eglise de Santa Cruz Hanga Roa ile de Paques Rapa Nui

Motifs chrétiens et rapanui alternent dans la façade

L’église de la Sainte-Croix, avec le cimetière, offre un échantillon palpable du syncrétisme religieux vécu sur l’île de Pâques. La première vision, mélange entre le symbolisme catholique et la mythologie de Rapa Nui, peut être vue sur sa façade principale. Sur la poutre horizontale se trouvent des reliefs à motifs chrétiens, tels que les tablettes de Moïse, les clefs du paradis ou une paire d’anges pointant vers l’œil divin. Sur les colonnes, il y a des reliefs de poissons, des figures du Tangata Manu et du manutara, ou des symboles de l’écriture Rongo Rongo, qui appartiennent tous à la culture insulaire.

PUBLICITÉ

Images religieuses uniques

San-Francisco-de-Asis-Iglesia-Santa -Cruz-Hanga-Roa-Isla-de-Pascua

Détail du visage de San Francisco

L’ intérieur n’a guère de valeur architecturale puisqu’il ne s’agit que d’un simple navire diaphane, mais les figures impressionnantes qui le décorent attirent l’ attention. À gauche de l’entrée, on voit une sculpture de l’archange San Miguel et un singulier San Francisco d ‘Asís aux bras tendus, les deux avec une expression hiératique rappelant le moai. Un peu plus loin se trouvent les fonts baptismaux, dont la base représente une divinité Rapanui et dont la partie supérieure est ornée de symboles Rongo Rongo.

Pila-bautismal-Iglesia-Santa -Cruz-Hanga-Roa-Isla-de-Pascua

Fonts baptismaux à motifs Rongo Rongo

À l’extrême gauche, il y a un Sacré-Cœur avec le visage sinistre ressemblant à celui du moai kava kava, avec la poitrine ornée d’un rei miro (ornement en demi-lune dont les têtes étaient suspendues à la poitrine et qui est la principale raison du Drapeau de Rapa Nui). À côté, un tabernacle original fait d’un tronc sculpté avec des motifs végétaux.

Altar mayor con el sagrario a la izquierda Iglesia Santa Cruz Isla de Pascua

Maître autel avec le tabernacle à gauche

L’autel principal est présidé par le Christ crucifié, qui porte une coiffe faite de coquilles et d’os de poisson sur une croix en pierre volcanique. Dans le bougeoir en bois qui tient la bougie de l’ autel, on retrouve le motif de Rapanui effigie ici du Dieu créateur Make-Make.

À droite de l’autel principal se trouve l’autel dédié à Santa María de Rapa Nui, patronne et protectrice de l’île de Pâques. Cette invocation de la Vierge est représentée dans une sculpture en bois d’un tronc de Miro Tahiti. Il est considéré comme la première image chrétienne sculptée sur l’île, réalisée en 1970 par des artisans locaux.

Santa María de Rapa Nui Iglesia Santa Cruz Hanga Roa Isla de Pascua

Santa María de Rapa Nui

Sa position et ses proportions imitent le moai et son visage à Make-Make, divinité suprême des Pâques. Les plis du manteau ressemblent à des ailes et, sur sa tête il porte une couronne de coquillages surmontée de la figure d’un oiseau manutara. L’image porte l’Enfant Jésus sur son bras gauche. Ses yeux fait d´écaille de poisson avec des pupilles en obsidienne, projettent son « mana » ou son pouvoir spirituel sur la ville de Rapa Nui.

Une image de Santa Rosa de Lima, une Sainte Famille et un Saint-Esprit complète la collection de sculptures en bois de la paroisse, toutes dotées de la même esthétique que les précédentes.

Tumbas-Iglesia-Santa-Cruz-Hanga-Roa-Isla-de-Pascua1

Tombes de Sebastian Englert, Eugenio Eyraud, Nicolás Pakarati et María Angata

De retour à l’extérieur, sur le côté droit de la paroisse se trouvent les tombes du père Sebastian Englert, missionnaire ayant tant fait pour connaître et répandre la culture Rapa Nui, Eugenio Eyraud, missionnaire pionnier arrivé sur l’île en 1864, le catéchiste Rapanui Nicolás Pakarati chargé d’évangéliser l’île pendant 40 ans et Maria Angata, la prophétesse qui s’est rebellée contre les injustices de la société d’élevage de bétail Williamson Balfour en 1915.

Le 3 janvier 2014, une messe d’action de grâce a été célébrée à la paroisse de Sainte-Croix à l’occasion du 150e anniversaire du début de l’évangélisation sur l’île, ayant eu lieu pour la première fois en 1864 dès l’arrivé d’ Eugenio Eyraud appartenant à l’ordre des Sacrés-Cœurs. À l’occasion de cette célébration et, en raison du mauvais état de conservation du bâtiment actuel, un projet de réaménagement de l’église a été commandé afin de mieux servir les fidèles de pascuenses et d’en faire un monument important de l’île.

PUBLICITÉ

Une messe différente

Depart de masse dimanche Eglise de Santa Cruz Hanga Roa ile de Paque Rapa Nui

Départ de la messe du dimanche

L’église propose plusieurs messes par semaine, mais il est souhaitable de ne pas rater la première messe du dimanche à laquelle assistent la plupart des habitants de l’île, vêtus de leurs plus beaux habits. Bien que la liturgie soit en espagnol, tous les chants sont en langue rapanui et peuvent être suivis grâce à une projection faite sur le mur de l’autel principal, à la manière d’un karaoké. Les touristes, en attitude respétueuse, sont invités à partager cette rencontre privilégiée avec la communauté Rapanui.

Horaire du bureau de la paroisse

Du lundi au vendredi: de 9h à 13h et de 16h à 19h.
Téléphone: +56322100357

Horaire de la messe

Lundi au vendredi: 19h
Dimanche: 9, 11 et 20h

Comment arriver

Adresse: Te Pito O Te Nua s/n – Hanga Roa

Carte de localisation

Mon emplacement
Itinéraires

PUBLICITÉ

Lieux à proximité

Cela peut vous intéresser…


×
Simple Share Buttons