Hanga Roa, capitale de l’île de Pâques

Hanga Roa capitale ile de Paques Rapa Nui

Hanga Roa est le seul centre urbain existant sur l’île de Pâques. C’est là où se développent les principales activités sociales, économiques et culturelles de Rapa Nui et où résident presque tous ses habitants.

Brève histoire de Hanga Roa

Dessin de Hanga Roa en 1914 par Katherine Routledge

Dessin de Hanga Roa en 1914 par Katherine Routledge

L’importance qu’avait Hanga Roa dans l’Antiquité était semblable, voire inférieure, à celle d’autres lieux habités par les anciens pascuenses. Avant l’arrivée des visiteurs occidentaux,  les habitants de Rapa Nui occupaient tout le territoire de l’île,  qui était reparti entre les différents clans de famille qui la dirigeaient, comme en témoignent les nombreux vestiges archéologiques découverts. Cependant, à partir du milieu du dix-neuvième siècle, l’organisation spatiale du territoire a changé brusquement en raison des occupations étrangères successives qui se sont déroulées sur l’île de Pâques.

À l’époque où l’État chilien avait loué l’île à la société d’exploitation de l’île de Pâques, les autochtones étaient confinés dans l’espace qui occupe aujourd’hui Hanga Roa, laissant le reste de l’île inhabitée et exclusivement dédiée à l’exploitation du bétail. La ville de Hanga Roa était entourée d’un mur avec des portes d’accès; par conséquent elle devint une sorte de ghetto pour ses habitants, à qui on interdisait de circuler librement dans d’autres régions de l’île ainsi que d’autres droits fondamentaux.



Un événement historique important

Cette situation dura jusqu’au milieu du XXème siècle. En 1964, un soulèvement populaire dirigé par Alfonso Rapu fit face et affronta l’administration locale, alors aux mains de la marine chilienne, pour exiger une amélioration des conditions de vie des Rapanui. Heureusement, leurs revendications furent entendues et aboutis en 1966 à la promulgation de la loi 16 441, plus connue sous le nom de loi Pascua, grâce laquelle le peuple rapanui a acquis la citoyenneté chilienne avec tous ses droits.

Dès lors, de grands changements sociaux, politiques et culturels ont vu le jour, brisant l’isolement des Rapa Nui et leur mode de vie traditionnel. De tels changements leur ont permit d’ introduire la modernité et un nouveau mode de vie marqué par le métissage, le tourisme et la société de consommation, comme on le voit actuellement à Hanga Roa.

Hanga Roa aujourd’hui

Vue de la rue Atamu Tekena, centre névralgique de Hanga Roa

Vue de la rue Atamu Tekena, centre névralgique de Hanga Roa

En raison de cet héritage historique, Hanga Roa est toujours le seul centre habité et la seule ville de l’île de Pâques, où se concentre plus de 90% de la population, atteignant aujourd’hui plus de sept mille habitants. Moins de la moitié d’entre eux sont d’origine Rapa Nui, le reste se compose principalement de Chiliens continentaux et d’un petit groupe d’étrangers de diverses nationalités. Si l’on exclut un faible pourcentage de personnes pratiquant encore la pêche traditionnelle et l’agriculture artisanale, la majorité de la population se consacre au tourisme, étant celle-çi la principale source de revenus.

Hanga Roa, qui signifie « baie large ou longue baie » en langue rapanui, est situé géographiquement au sud-ouest de l’île, entre les volcans Rano Kau et Maunga Terevaka. Il y a l’aéroport Mataveri et les petits ports de Hanga Roa Otai et Hanga Piko, qui sont les seuls points d’accès à l’île par voie aérienne et maritime.



Les deux grands axes urbains

Bustes d'Atamu Tekena et de Policarpo Toro sur la place du même nom à Hanga Roa

Bustes d’Atamu Tekena et de Policarpo Toro sur la place du même nom

La ville s’articule autour de deux axes principaux. Le premier est la rue Atamu Tekena, nom du dernier ariki (roi) de l’île de Pâques, qui commence avenue Hotu Matu’a et mène jusqu’ à l’aéroport. La marine chilienne, le parlement de Rapa Nui, le bureau du réseau local, la pharmacie et la municipalité, ainsi qu’un grand nombre de restaurants, hôtels, magasins, supermarchés et agences de tourisme se trouvent dans cette rue animée.

L’autre grand axe est la rue Te Pito ou Te Henua (« le nombril du monde » en langue rapanui), elle commence au bord de la mer, dans la crique de Hanga Roa Otai et monte jusqu’à l’église de Santa Cruz où se trouvent la poste, la caserne de pompiers, le Liceo Lorenzo Baeza Vega et d’ autres boutiques, hotels et restaurants.

Les deux axes sont situés sur la Plaza Policarpo Toro-Atamu Tekena, un petit jardin où se trouvent les bustes des protagonistes de l’annexion de l’île de Pâques par l’État chilien. Dans le reste des rues de l’intérieur de Hanga Roa, on trouve davantage de maisons résidentielles et privées.

Une promenade avec beaucoup d’activité

Pour terminer nous trouverons la côte très animé qui commence sur la pente inférieure du volcan Rano Kau, passe par le port de Hanga Piko, continue sur Apina Avenue, jusqu’à Plagé Pea et le bras de mer Hanga Roa Otai. Près de ce point se trouvent les deux succursales bancaires, le bureau de Sernatur, le centre culturel Tongariki et le stade municipal.

La route continue dans la rue Policarpo Toro jusqu’à Hanga Vare Vare, un lieu qui accueille toutes sortes d’événements, en particulier le Tapati Rapa Nui, situé à proximité de l’ intéressant cimetière et de l’impressionnant centre cérémonial Tahai, d’ où nous pourrons les meilleurs couchers de soleil sur l’île.



Principales attractions de Hanga Roa


Église de Santa Cruz Île de Pâques Rapa Nui

Église de Santa Cruz

La seule église catholique de l’île de Pâques est située au bout de la rue Te Pito o Te Henua. Il s’agit de la paroisse de la Sainte-Croix fondée en 1937 et dont le premier pasteur fut le père Sebastian Englert. En lire plus »


Hanga Roa Otai Île de Pâques Rapa Nui

Hanga Roa Otai

La crique de Hanga Roa Otai est un endroit très animé et animé car en plus de servir de port pour les petits bateaux de pêche artisanale, il existe également deux sociétés de plongée, plusieurs cafés et restaurants. En lire plus »


Hanga Piko Île de Pâques Rapa Nui

Hanga Piko

Traditionnel port de débarquement des marchandises de l’île. Hanga Piko prend enfin du poids, les activités sportives et touristiques se multiplient et les visites de la population locale et des touristes augmentent. En lire plus »


Hanga Vare Vare Île de Pâques Rapa Nui

Hanga Vare Vare

Hanga Vare Vare est un vaste espace vert dégageant une atmosphère calme et détendue où paissent les chevaux, également utilisé par les habitants de l’île pour organiser toutes sortes d’événements. En lire plus »





Plage Pea Île de Pâques Rapa Nui

Plage Pea

Plage Pea est une petite plage située sur la côte de Hanga Roa. Bien qu’il y ait une zone de sable où vous pouvez bronzer et prendre un bain de soleil, c’est un endroit idéal pour le surf et le bodyboard. En lire plus »


Jardin botanique Île de Pâques Rapa Nui

Jardin botanique

Le jardin botanique Tau Kiani est devenu la nouvelle attraction touristique de l’île de Pâques, grâce à la combinaison de la main de l’homme et de la nature exubérante. Il abrite plus de 2500 variétés de plantes. En lire plus »


Marché artesanal Île de Pâques Rapa Nui

Marché artesanal

Le marché des artisans est le lieu qui offre la plus grande variété et qualité d’artisanat. Situé en face de l’église de Santa Cruz, il a été construit dans les années 70 avec les fonds recueillis durant le festival Tapati. En lire plus »


Foire agricole et artisanale Île de Pâques Rapa Nui

Foire agricole et artisanale

La foire située au cœur de Hanga Roa est un lieu de rencontre pour certains habitants de Rapanui, où vous pourrez trouver des fruits et des légumes locaux, ainsi que de l’artisanat de qualité pour les touristes. En lire plus »


Cimetière Tahai Île de Pâques Rapa Nui

Cimetière Tahai

Le cimetière actuel se trouve sur la côte ouest, très proche de Tahai, à 30 mètres de la mer. Il a été inauguré en 1951. Il est l’un des endroits où il est possible d’apprécier le syncrétisme religieux de l’île de Pâques. En lire plus »


Stade Municipal Île de Pâques Rapa Nui

Stade Municipal

Le nouveau stade municipal est situé sur la côte de Hanga Roa, dans la rue Policarpo Toro, en face de Ahu Tautira et de la crique de Hanga Roa Otai. Cette cour moderne a été inaugurée par Pelé. En lire plus »


Carte de Hanga Roa

Mon emplacement
Itinéraires

PUBLICITÉ

Lieux à proximité

Cela peut vous intéresser…


×
Simple Share Buttons