Ana Te Pora

Entrada-cueva-Ana-Te-Pora-Isla-de-Pascua

Ana Te Pora est une grotte de taille moyenne, située à proximité d’une falaise sur la côte nord-ouest de l’île de Pâques. Elle fait partie du grand système de cavernes du secteur connu sous le nom de Roiho, dont la plus grande représentation est la grotte Ana Te Pahu.

PUBLICITÉ

La grotte du canoë

Ana Te Pora, qui pourrait se traduire par « la grotte du canoë de totora » est un long tube de lave qui contient une grande salle voûtée aux murs lisses. On pense que cette grotte était une Ana Kionga ou une caverne de refuge et servait à se cacher de l’ennemi à une époque où les affrontements entre les différents clans étaient fréquents.

L’endroit où se trouve la grotte ressemble à une petite place entourée de roches volcaniques. Sur la droite, il y a un karava ou des avant-toits en pierre qui peuvent aussi servir d’abri mais ne mènent pas à l’intérieur.

La petite entrée se trouve à gauche de l’ esplanade et on constate qu’elle a été protégée et renforcée par de grosses pierres formant un couloir étroit pour améliorer la sécurité et rendre difficile l’accès à l’intérieur.

Lit de pierre, autel de cérémonie ou sépulture

Estructura de piedra que asemeja a una cama o tumba en Ana Te Pora

Structure en pierre qui ressemble à un lit ou une tombe

Une fois à l’intérieur de cette grande salle, à quelques pas de l’entrée, se détache une formation rectangulaire faite de pierres rappelant un lit ou un matelas. On ignore l’ objet de sa création. L’ancien Rapanui dormait directement sur le sol, sur un lit de natte ou d’herbe et utilisait une pierre lisse comme oreiller. Si le temps était frais, il se couvrait d’une couche de mahute. Cependant, il ne semble pas que ce fût sa fonction.

PUBLICITÉ

Aucune autre structure semblable à celle-ci n’a été trouvée dans une grotte. On pense qu’il a peut-être été construit pour servir d’autel de cérémonie ou de base pour une sépulture, car des restes osseux y ont été trouvés. Les grottes de l’île de Pâques ont servi comme dernier domicile à de nombreux habitants, elles ont toujours eu un caractère sacré lié aux esprits.

Túnel que conduce a una de las salidas de Ana Te Pora

Tunnel qui mène à l’une des sorties d’Ana Te Pora

Après avoir quitté ce « lit de pierre », vous pouvez continuer jusqu’au bout de la pièce où un petit mur de pierres apparaît. Une fois à l’intérieur de la grotte, il se réduit considérablement et s’assombrit. Vous devez vous pencher pour avancer le long de cette section à l’aide d’une lampe de poche, plus tard vous remarquerez que la lumière arrive de l’extérieur. Cette clarté provient de l’autre accès à la grotte, beaucoup plus accidenté et naturel que le précédent, qui forme un cadre magnifique et pittoresque avec un figuier qui pousse du sol et remonte à la surface.

Joven higuera que nace en el interior de Ana Te Pora

Jeune figuier né à l’intérieur d’Ana Te Pora

Si vous le souhaitez et votre forme vous le permet, vous pouvez sortir par un trou en grimpant un peu en s’ appuyant sur les cailloux. Une autre option consiste à revenir par le même chemin à l’entrée principale. À mi-chemin entre les deux accès, un tunnel latéral émerge menant à une autre sortie près de la falaise. Peu de gens choisissent cette option car il fat passer à travers des passages vraiment sombres, étroits et claustrophobes jusqu’ à atteindre la fin.

Comment se rendre à Ana Te Pora

Ana Te Pora est située sur la route qui borde la côte nord, environ 400 mètres après Ana Kakenga ou la grotte des deux fenêtres, et a un peu plus d’1 km avant d’atteindre Ahu Te Peu.

Vous ne pouvez vous y rendre qu’à pied ou à vélo sur la route qui commence à Ahu Akivi et qui fait partie du circuit connu sous le nom de Te Ana ou des grottes, proposées par la plupart des agences et qui comprend une visite à Ana Te Pahu, Ana Te Pora et Ana Kakenga.

En savoir plus sur les Excursions et les visites sur l’île de Pâques

Une autre option est de prendre le sentier qui commence à Ahu Tahai et traverse Hanga Kio’e. L’itinéraire, d’une longueur approximative de 4,5 km et d’une durée d’une heure et quart, permet de profiter de la brise marine et des vues magnifiques sur les falaises de la côte.

Dans tous les cas, il est nécessaire de présenter le billet au parc national aux points de contrôle situés au départ des deux itinéraires.

Carte

Mon emplacement
Itinéraires

PUBLICITÉ

Lieux à proximité

Cela peut vous intéresser…


×
Simple Share Buttons