Dios Make Make

Pétroglyphe représentant Make Make dans le village cérémoniel d’Orongo

Selon la légende, Make-Make, après avoir créé la terre, il se sentait seul et pensait qu’il manquait quelque chose. Il prit une citrouille avec de l’eau dans ses mains et découvrit son reflet. À ce moment-là, un oiseau se posa sur son épaule et Make-Make vit avec étonnement que son reflet se confondait avec l’oiseau. Il décida donc de les unir pour donner naissance à son fils premier-né.

Mais Make-Make n’était pas satisfait et voulait créer un être égal à lui, capable de penser et de parler. Il a d’abord essayé de fertiliser des pierres mais c’était inutile. Puis il a fertilisé l’eau et la mer s’est remplie de poisson. Finalement, il a fertilisé la terre avec de l’argile rouge et a créé l’homme. Mais l’homme était seul alors il l’a fait dormir et de sa côte il a créé la femme.



C’est Make-Make, avec le dieu Haua, qui a emmené les oiseaux (manutaras) sur les îlots (motus) situés en face du volcan Rano Kau, afin que le culte de Tangata Manu ou «homme-oiseau» commence ainsi.

PUBLICITÉ

×
Simple Share Buttons